J’ai 42 ans. Oui. Je sais, je fais plus jeune. L’effet de la génétique à ce qu’il paraît.

A 42 ans, du moins jusqu’au 14 février dernier, je n’avais JAMAIS touché à une cigarette de ma vie. Oui madame ! Une des grandes fiertés de ma vie. Disons merci à mon statut d’asthmatique qui me tenait éloignée de la nicotine. Alors oui, j’ai parfois rêvé que je fumais en cachette. J’ai, de temps en temps, tenu la cigarette de ma meilleure amie au lycée et après mais cela n’est jamais allé plus loin.

J’ai un mari qui a été fumeur jusqu’à il y a 3 ans. Donc oui, la cigarette a fait partie de ma vie sans pour autant que je me sente appelée par ses volutes.

Il aura fallu attendre mes 42 ans pour je bascule du mauvais côté de la Force. Au nom de l’Art et de la Création. Oui, parce que tant qu’à faire, autant que cela soit pour quelque chose de plus grand que soi.

La bascule a été faite lors de notre avant dernière session de shooting avec mes acolytes Sandra Hygonnenc et Lyne Clover. Comme vous avez pu le voir avec les 3 dernières recettes postées Ici, Ici et , nous avons travaillé sur des créations en monochromie noire. Charge à nous de trouver les couleurs les plus pertinentes, les recettes les plus cohérentes pour mettre en couleur qu’est le Noir.

Durant nos recherches, nous sommes tombées en amour devant une infusion servie dans une théière transparente. Cette inspiration nous a énormément touchée et nous avons souhaité en donner notre version.

Seulement voilà, pour donner cet effet de fumée et bien il fallait en faire … de la fumée ! Loin de nous l’idée d’allumer un feu hein ?! La seule alternative était d’allumer une cigarette électronique. Et cela tombait bien, car Sandra vapote ! Le problème c’est que Sandra bah … elle prend la photo. Donc, elle ne peut être au four et au moulin comme on dit. Nous nous sommes tournées vers Lyne qui est en phase de désintoxication. Quelle idée ah ah !

Qui restait il alors ? Il restait moi. Oui, moi ! J’ai eu beau chercher dans la pièce, il n’y avait plus d’autres solutions que moi même. Quelle farce !

Il faut imaginer la scène: les filles me donnant leurs recommandations du style “Surtout, tu n’avales pas” “Tu souffles doucement” “Tu inspires et tu bloques” “T’inquiètes, y a pas beaucoup de nicotine” “Tu ouvres le couvercle et tu souflles, DOUCEMENT!” “Vas y Stef, tu vas y arriver”. Okaaayyyyy, je peux le faire. L’Art attend que je donne de ma personne. Je suis prête. Je fais corps avec la Création, je ne suis qu’abnégation. La pression m’envahit, me traverse.

Sandra est positionnée, prête à appuyer sur le bouton. Lyne est en soutient moral et lumières. Mon coeur bat la chamade et je demande pardon à mes ancêtres, à ma lignée familiale. Oui mais crotte, c’est pour l’Art !

J’inspire, je bloque, je soulève le couvercle, je souffle comme un dragon asthmatique et j’avale la fumée. Echec total. Je pleure des larmes de nicotine. Cette 1ère fois est un échec. Nous rions franchement. Je reprends mon souffle et je recommence. 3 ou 4 fois. La dernière est la bonne. Mon estomac est chamboulé, ma trachée me dit que sérieux j’ai déconné (c’est pour l’… oui on sait). C’est dans la boîte.

Je suis prête à faire pas mal de choses pour être en adéquation avec ce que je crois. J’étais loin d’imaginer qu’un jour je serais amenée à faire cela. Je n’en tire aucune gloire si ce n’est d’avoir permis à avoir une belle photo de ce que nous souhaitions créer. Cet épisode sera un épisode épique comme il en arrivera tant d’autres. Mais il sera d’autant plus précieux qu’il nous aura permis de rire ensemble, mes acolytes et moi.

Et il est toujours bon de rappeler que “FUMER TUE” !

Je vous présente donc: L’Infusion aux agrumes

Il vous faut pour une carafe

1 orange non traitée

2 citrons jaunes non traités

2 oranges sanguines

Des grains de grenade

¼ bouquet de menthe

Et comment qu’on fait ?

Passer sous l’eau chaude pendant quelques secondes les agrumes.

Faire des tranches pas trop épaisses de chaque agrume en n’hésitant pas à les tailler en deux si vous voyez qu’elles sont trop grandes pour aller dans la carafe.

Ajouter des grains de grenade

Laver la menthe et l’effeuiller.

Mettre les tranches et la menthe dans la carafe. Recouvrir d’eau.

Laisser infuser pendant 2 heures au frais et désaltérez vous !

Et comment que c’était ?

Voilà une boisson qui laissera le champ libre à votre imagination. Vous pouvez même essayer de verser une eau chaude voire un thé vert sur vos agrumes pour un moment plus cocooning.

PS: La première fois que j’ai entendu parler des eaux aromatisées c’était sur le blog de Food Sherpa. Depuis, j’en use et en abuse.

A très vite !

Photo: Sandra Hygonnenc

Stylisme: Lyne Clover

Carafe: Zodio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Cook N'Tinem, une expérience culinaire sur-mesure, savoureuse et multi-sensorielle -