Subtiles langoustines. Douces langoustines. Mystérieuses demoiselles qui se laissent décortiquer sans mot dire pour peu que des mains expertes les manipulent.

Elles ne souffrent aucune précipitation. La langoustine suppose que l’on prenne du temps pour elle. La désirer du regard, la caresser du bout des doigts. Un vrai moment hors de la portée des moins de 18 ans. Du #foodporn à l’état pur mais sans grossièreté aucune. L’extase sur le bout de la langue, rondeur au palais, raffinement en fin de bouche pour peu que, contradiction ultime, elle soit habillée des plus fins ingrédients. Car elle est la maîtresse de votre table, la divinité de vos papilles.

Soyez digne de cette demoiselle langoustine qui vous emportera à mille lieux, le coeur battant et les émois en éveil.

Pour cette recette, elles seront cuisinées en tartare, accompagnées de zestes de citron vert et de fines tranches de kumquat. Et pour l’assaisonnement, une surprise vous attend dans la liste des ingrédients!

Je vous propose donc: Tartare de langoustines, citron vert et kumquat

Pour 4 personnes, il vous faut

20 langoustines crues

2 citrons verts

4 kumquat

1cm de gingembre

4cc d’huile de noix

QS fleur de sel

QS piment d’Espelette

Huile de noix

Et comment qu’on fait ?

Préparer le tartare de langoustines

Décortiquer les langoustines en veillant à bien enlever le boyau central qui se trouve le long de leur dos. Avec un couteau bien aiguisé, les tailler en petits morceaux.

Préparer la vinaigrette

Eplucher le gingembre et le hacher finement. Dans un petit bol, mélanger le gingembre haché avec l’huile de noix, la fleur de sel et le piment d’Espelette.

Le dressage

Sur une assiette, à l’aide d’un emporte pièce, dresser le tartare de langoustines de manière à obtenir une forme de disque. Parsemer de zestes de citron vert et déposer des fines tranches de kumquat. Terminer en versant une cuillère de vinaigrette à l’huile de noix.

Déguster !

Et comment que c’était ?

Cette surprise de l’huile de noix apportera à votre plat une note terrestre qui dénotera c’est certain avec le caractère iodé des langoustines. Attention à ne pas faire d’excès dans le dosage, tout est une question d’équilibre. Pour cette recette, j’ai utilisé l’huile de noix que l’entreprise Vinzü m’a gentiment offerte pour faire des test gustatifs.

Photo: Sandra Hygonnenc

Stylisme: Lyne Clover

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Cook N'Tinem, une expérience culinaire sur-mesure, savoureuse et multi-sensorielle -