s,267,267-30762b

Le Concours des Champagnes de Vignerons, saison 6. Déjà… Un rendez-vous que nous attendons avec impatience, avec crainte, avec excitation. Un rendez-vous où nous savons que nous aurons accès à l’excellence française, au savoir-faire d’artisans passionnés, où nous aurons le privilège de déguster mille et unes fines bulles de ce produit d’exception qu’est le Champagne.

Car oui, le Champagne est un produit d’exception. De par ses terroirs, des femmes et des hommes qui le façonnent, l’élaborent, par l’image de prestige qu’il fait que la France a une aura particulière dans le monde entier.

Mais s’il est vrai que certains Champagnes sont en haut du panier en terme de rayonnement mondial et de renommée, il ne faut pas oublier les milliers d’autres qui à force de travail et de passion nous proposent des vins exceptionnels. C’est pour cette raison que de nombreux vignerons se sont retrouvés sous l’égide de la marque Champagnes de Vignerons afin de pouvoir se voir garantis de valeurs éthiques.

Qu’est-ce que les Champagnes de Vignerons me demanderez vous si vous n’étiez pas présents lors de la saison 5 ?

« Créée en 2001 par le Syndicat Général des Vignerons de la Champagne, la marque collective « Les Champagnes de Vignerons » regroupe tous les vignerons et sociétés de vignerons qui commercialisent du Champagne. Elle garantit que chaque bouteille est issue d’une exploitation familiale, les vignes sont cultivées par le vigneron lui-même et vinifiées sur son propre domaine ou au sein d’une coopérative. Les Champagnes de Vignerons sont des vins rares et expressifs, reflets d’un véritable savoir-faire, propre à chaque vigneron et transmis de génération en génération. Ils sont également d’une grande diversité : 5 000 vignerons et coopératives sont regroupés autour de la marque collective. Chacun élabore avec passion des vins de caractère et de qualité, reflets d’un terroir unique. »

Chaque année depuis 6 ans maintenant, les Champagnes de Vignerons organisent un concours de cuisine « Champagnes en cuisine » ouverts aux blogueurs. Chaque année, le thème s’attache à mettre en avant un terroir. Cette année, il s’agira du Champagne Rosé et je peux vous dire que c’est un beau challenge de par la particularité de la couleur de la robe, du mode de fabrication, des saveurs en bouche… Pour qui n’est pas au faîte de la dégustation des Champagnes, arriver sur celle des Rosés est assez déroutant.

Qu’à cela ne tienne, les défis ne nous font pas peur ah ah ! Rendez vous fut pris donc pour la 1ère étape du concours qui consistait à la vidéo-conférence orchestrée par Geoffrey Orban, ambassadeur des Champagnes de Vignerons. Ecouter Geoffrey c’est boire ses paroles jusqu’à la lie et se dire alors même que nous n’y connaissons rien « Han mais oui ! Bien sûr ! » Tu vois la puissance du bonhomme, hein ?!

Bref, lors de cette vidéo-conférence, nous avons dégusté nos 3 bouteilles de Champagne Rosé tout en écoutant Geoffrey Orban nous raconter le produit et nous aiguiller sur les sensations de dégustation. Charge ensuite à nous de choisir notre Champagne préféré et de créer une recette de cuisine en adéquation avec ledit Champagne.

Mon choix s’est porté sur le Champagne Pierre Boever et Fils. Je vais vous en dire quelques mots avant de passer à la recette et vous donner l’argumentaire de l’accord met-champagne.

Le domaine a été créé en 2004 par Sébastien Boever. Le vignoble a une superficie de 4,9 hectares avec un encépagement de Chardonnay (20%) et de Pinot Noir (80%). Le volume annuel de bouteilles vendues est de 15000 bouteilles.

Si l’année dernière j’avais joué la carte du Sud Ouest en force avec du confit de canard et du foie gras, j’avais envie cette année de plus de légèreté et d’iode. Le Champagne Piere Boever et Fils était là pour me permettre de m’exprimer dans ce sens.

C’est pourquoi je vous présente: L’Effeuillée de cabillaud poché et son jus crémé fraîcheur, mousseline de carottes et quinoa croustillant.

20150919_190210

 Il vous faudra pour 4 personnes

  • 4 dos de cabillaud bien charnus
  • 1 botte de carotte
  • 1 fenouil
  • 1 betterave jaune
  • 1 betterave Chioggia
  • ½ botte coriandre
  • 1 citron jaune
  • 1 échalote
  • 5 cl de vin blanc
  • 20 cl de crème liquide
  • 30 grammes de beurre
  • 4 choux de Bruxelles
  • Poivre Timut
  • Fleur de Sel

Et comment qu’on fait ?

La mousseline de carottes

Bien laver les carottes et les peler à l’aide d’un économe. Les tailler en rondelles et les faire cuire dans un grand volume d’eau bouillante salée. Une fois cuites, égoutter les carottes et les passer au mixer en ajoutant un peu d’eau de cuisson pour rendre l’appareil plus homogène. Terminer en ajoutant 10 grammes de beurre pour lier la mousseline. Rectifier l’assaisonnement et réserver au chaud dans un bain-marie.

Le jus fraîcheur

Tailler les dos de cabillaud de telle sorte d’avoir de jolis morceaux bien calibrés. Après les parures des dos de cabillaud, faire revenir dans une sauteuse avec 1 CS d’huile d’olive, l’échalote ciselée, la ½ botte de coriandre lavée et ciselée, le zeste du citron jaune. Une fois ceci revenu dans l’huile d’olive sans coloration, ajouter les parures de cabillaud et 1 CS de poivre Timut et faire déglacer au vin blanc. Faire ensuite réduire à sec. Mouiller à hauteur et cuire à frémissement pendant 20 minutes. Passer ensuite au chinois et faire réduire à nouveau de moitié. Réserver au chaud pour faire pocher les dos cabillaud.

Les légumes croquants

Détailler les betteraves préalablement épluchées en tranches à l’aide d’une mandoline. Prendre un petit emporte-pièce rond et détailler des disques au nombre de 15. Faire blanchir 3 minutes dans une eau bouillante salée les disques de betteraves. Les égoutter et les plonger dans une eau glaçante. Les réserver sur un papier absorbant.

Détailler le fenouil en très fines lamelles à l’aide d’une mandoline. Réserver.

Le quinoa croquant

Rincer le quinoa à grandes eau. Le faire cuire dans une eau bouillante salée jusqu’à ce qu’il soit vraiment trop cuit. Egoutter le quinoa et l’étaler sur une plaque avec un papier cuisson. Enfourner à 80° pendant 1h. Sortir le quinoa du four. Faire chauffer une sauteuse avec de l’huile d’olive et faire revenir le quinoa séché jusqu’à coloration et qu’il devienne croustillant. Réserver.

Les choux de Bruxelles

Laver les choux de Bruxelles. A l’aide d’un petit couteau ôter les premières feuilles des choux, ce sont elles que vous allez utiliser. Dans une sauteuse, faire revenir les 30 grammes de beurre jusqu’à obtenir un beurre noisette. Y faire tomber 30 secondes les feuilles de choux de Bruxelles.

Les dos de cabillaud

Comme mentionné plus haut, faire en sorte que le bouillon / jus fraîcheur soit chaud. Y faire pocher les dos de cabillaud pendant 15 minutes jusqu’à ce qu’ils soient nacrés. Une fois cuits, les égoutter et les effeuiller délicatement.

Garder le bouillon, le porter à ébullition et le crémer avec la crème liquide en l’émulsionnant à l’aide d’un fouet.

Le dressage

Dans une assiette plate, déposer selon votre inspiration de la mousseline de carottes. Y déposer ensuite les pétales de cabillaud accompagnées des disques de betteraves jaune et Chioggia ainsi que du fenouil. Terminer avec le quinoa croustillant, les feuilles de choux de Bruxelles et jus crémé fraîcheur afin que le poisson en soit bien imprégné ainsi que les légumes. Servir de suite.

20150919_190336

Passons maintenant à l’argumentaire doublé de la question fatale « Et comment que c’était ? »

« Mon choix pour cette recette s’est donc porté sur le champagne Pierre BOEVER et Fils.

C’est la présence du Chardonnay dans l’assemblage qui m’a tout d’abord intéressée car elle laissait sous entendre une fraîcheur présente en bouche quand bien même la notion de craie est évidente de par son terroir.

S’il est vrai qu’au nez, il ressort des notes de fruits rouges, de fruits à noyaux, c’est le côté agrumé qui a prévalu dans toute ma recette. En effet, j’ai recherché tout au long de ma réflexion à faire perdurer, à accompagner cette fraîcheur que sous-entendait le champagne de Pierre BOEVER et Fils notamment dans sa finale. C’est pourquoi, j’ai choisi de travailler un bouillon puis un jus dans les saveurs d’agrumes avec la présence du citron jaune et les grains de poivre Timut. La coriandre apportera une note asiatique chère à ma cuisine.

J’ai choisi le cabillaud pour apporter de la mâche au plat et un côté iodé qui me paraissait pertinent quant à cette notion de fraîcheur. Le fait de le cuire selon le mode de cuisson du pochage lui permettra de gardera de la tenue mais également de s’imprégner dans sa chair de ce fumet.

Le quinoa croquant servira ici de contraste de texture avec le poisson et les légumes puisque nous auront la douceur de la mousseline de carottes, le croquant des disques de betteraves et du fenouil et son croustillant. J’ai trouvé intéressant de jouer avec cette recherche d’équilibre dans le terre / mer de la recette. En bouche, nous aurons la complexité que peuvent apporter les différentes textures et qui se marieront bien avec la charpente du Pinot Noir. Et en finale, nous aurons la fraîcheur apportée par le jus et qui viendra tirer la dégustation du champagne Pierre BOEVER et Fils dans sa fraîcheur. »

20150919_190308

Comme vous pouvez le constater ce Champagne m’a bien inspiré 🙂 Il ne reste plus maintenant qu’à attendre le 9 Octobre pour savoir qui partira en demi-finale. Je compte d’ailleurs sur vous pour rester connectés et voter en masse sur le site des Champagnes de Vignerons pour ma recette. En effet, deux blogueurs iront en demi-finale grâce au vote des internautes.

Et comme ce concours est vraiment du Top Qualitat, les Champagnes de Vignerons se proposent de vous faire gagner une bouteille de Champagne de Vignerons par le biais de chaque blogueur participant au concours.

Ainsi mes chers lecteurs chéris, je vous encourage à me laisser un commentaire sous ce post où vous raconterez votre plus joli souvenir avec un Champagne de Vigneron. Le 30 Octobre prochain, une main innocente tirera un nom du Chapeau du lapinou et l’heureux(se) gagnant(e) se verra offrir une bouteille de Champagne. Si c’est pas top moumoute çà !

Je compte sur vous. A très vite !

Tags :

21 Commentaires » for Concours des Champagnes de Vignerons, saison 6. Effeuillée de cabillaud poché et son jus crémé fraîcheur, mousseline de carottes et quinoa croustillant. Champagne Pierre Boever et Fils
  1. Charly Win dit :

    Bonjour,

    je participe et partage avec plaisir.
    Je suis fan sous le nom de Charly Win

    Mon plus beau souvenir c’est pour noël 2012 .. a la fin du repas mon mari a ouverte une bouteille de Champagne de Vigneron pour annoncer a notre famille que j’étais enceinte de notre premier enfant. C’était un moment plein d’émotion et de tendresse … magnifique souvenir pour nous tous.

    Cette recette m’a l’air très bonne .. j’en ai l’eau a la bouche.
    Merci de nous gâter autant !!
    A bientôt.

  2. mamina dit :

    très, très joli et très tentant.

  3. Wouzwouz Sandrine dit :

    Coucou CNT ! 🙂

    Cette recette est merveilleuse. Mon plus beau souvenir de champagne, c’est la visite de caves en petit train lorsque j’étais enfant. Par la suite, je suis devenue adepte de ce divin breuvage, notamment rosé.
    Très récemment, nous avons fêté l’arrivée au monde de mon petit-fils, Andrea, en ouvrant une très belle bouteille provenant d’une amie très chère. 🙂 Coeur et papilles en symbiose..

    Mes douces pensées, cheffe Stéf (pas facile à prononcer ^^).

    Sand

  4. christophine chav dit :

    bonjour !
    je joue avec plaisir
    ma plus belle émotion est lorsque ma soeur m’a fait découvrir ce merveilleux champagne lors d’un diner et a réaliser des huitres gratinées arrosées de ce champagne, je détestais les huitres crues et ai adoré cette nouvelle saveur avec le champagne des vignerons! Ce fut un très beau souvenir en famille et les vignerons m’ont appris à aimer les huitres d’une façon différente !
    merci pour ce jeu pétillant et bon week end
    mon mail : jero69006(@)free.fr

  5. chenichen dit :

    bonjour et merci pour ce super concours je tente volontiers!
    mon souvenir champagne était quand j ai dégusté pour la première fois un champagne rosé pour une belle occasion !c’était trop bon !
    bonne journée et merci !

  6. bubble dit :

    bonjour
    belle recette, je te souhaite bonne chance pour le concours 🙂
    j’ai un souvenir formidable du passage à l’an 2000, avec un champagne de vigneron millésimé, choisi spécialement pour l’occasion de ce jour
    pour moi c’était important de marquer l’événement
    avec des amis, nous avons savourer ce moment unique, avec ce formidable champagne

    merci pour ce concours

  7. Abelle Lyne dit :

    bonjour je tente ma chance pour ce très joli concours.
    la ,naissance de ma fille ou mon pere as trouver une bouteille de bon cru et c’était délicieux.
    mon mail = lynetteabelle@yahoo.fr
    merci belle journée.

  8. miss_green dit :

    bonjour
    comment ne pas évoquer ce moment émouvant…
    mon plus beau souvenir c’est un anniversaire de rencontre avec mon tendre,
    c’était en bord de mer, soleil couchant…soirée d’été douce et lunmineuse… il m’avait fait une belle surprise, donné rendez-vous sur la plage avec une rose rouge dans une main et du champagne dans l’autre…
    une belle déclaration !
    pour moi c’est cela le champagne, une love déclaration

    merci pour ce concours

  9. nymphee dit :

    hello
    ravie de raconter ce souvenir sur le champagne
    ce fut une dégustation en cave chez un vigneron : l’ambiance de la cave, la résonance, et l’odeur fait que ce souvenir fut particulier, on avait l’impression d’etre hors du temps, et la saveur du champagne en fut amplifiée
    merci pour ce superbe concours

  10. julie10 dit :

    bonjour, je tente ma chance, mon meilleur souvenir champagne c’est quand on a perce le plafond avec un bouchon, lors de mon mariage, merci !

  11. cristellina dit :

    Coucou,
    J’ai eu la chance il ya 2 ans de me voir offrir un champagne rosé des vignerons.
    Nous l’avons dégusté lors de l’anniversaire de ma louloute.
    C’était un moment très festif et convivial.
    Je croise les doigts et te souhaite un bon week-end.
    Bonne chance pour ta recette.

  12. Garcia dit :

    Moi aussi je tente ! Merci pour ce concours

    Mon meilleur souvenir … Un champagne rosé lors de Noël 2000

  13. Alrick dit :

    Bonsoir et merci pour ce concours !
    Mon meilleur souvenir avec le champagne vignerons ?
    C’est lors de de ma 1ere coupe durant une fête d’anniversaire 🙂

  14. Aude L dit :

    Bonjour !
    Merci pour cette recette qui donne l’eau à la bouche et bonne chance pour le concours !Le champagne, je n’ai malheureusement pas le loisir d’en boire très souvent
    Mais dans la famille on a un rituel « le champagne du 25 décembre » ! Les cadeaux sont distribués, le repas est prêt, alors pour le dessert: CHAMPAGNE !! Bon je viens d’une famille nombreuse alors un demi verre par personne et on savoure s’il vous plait !! Le champagne est donc associé à un très bon souvenir pour ma part !
    Merci beaucoup et belle fin de journée

  15. maman est occupée dit :

    Bonjour, je souhaite participer au jeu.
    Mon meilleur souvenir associé au champagne, c’est le jour de mon mariage : nous avions commandé du champagne rosé pour accompagner la pièce montée, ce fut un régal.
    Merci de nous gâter !

  16. Karine dit :

    Mon plus beau souvenir ?
    Ce sera quand j’aurai gagné cette bouteille, et que nous irons avec Doudou la déguster, les fesses sur les rochers Malouins, en admirant l’océan…
    Le chant des mouettes dans la tête, l’iode nous emplissant les poumons…
    Et des milliers de bulles nous ravissant les papilles…

  17. Sabine dit :

    Coucou ^^

    Merci pour ce concours – bien sur pour le baptême de Constantine !

    Bisous,
    Sabinr

  18. Havane dit :

    Bonjour,
    Je souhaite tenter aussi pour ce concours très alléchant.
    Mon meilleur souvenir avec un champagne de vignerons est le jour où mon mari m’a demandée en mariage.
    Merci beaucoup.
    Bonne soirée.

    • Cook N'Tinem dit :

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire qui est très touchant et romantique. Toutefois, le concours est caduque puisque le post date de l’année dernière … Navrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

- Cook N'Tinem, une expérience culinaire sur-mesure, savoureuse et multi-sensorielle -